2 femmes pour un (nouveau) titre !

03/11/2017

Souvent décrié, le PWA World Tour donne du café à moudre à ses détracteurs en publiant hier jeudi 2 novembre en début de soirée, un communiqué de presse qui fera date tant la boulette est belle !
En effet, au sortir de l’Hvide Sande PWA World Cup au Danemark en septembre dernier, Sarah-Quita Offringa avait été annoncée championne du monde PWA 2017 en slalom en ayant remporté 3 des 4 épreuves prévues au calendrier cette année.
Un calcul jusque-là simple et sans contestation aucune sauf que les instances du tour mondial ont oublié au passage une nouvelle règle promulguée en début d’année, un système de classement par points progressif, les épreuves avec 4 courses ou plus offrant plus de points au classement que les épreuves où seulement 1 à 3 courses ont été courues (cf notre news du 2 mai 2017). Et lorsque les calculs ont été faits au Danemark, ces points supplémentaires n’ont, à l’époque, pas été pris en compte !
Résultat des courses, le PWA World Tour se confond en excuses, Sarah-Quita Offringa fait la tronche et Delphine Cousin retrouve le sourire avec une finale à Nouméa en Nouvelle-Calédonie du 21 au 26 novembre prochains lors de laquelle tout reste possible pour le titre mondial féminin en slalom si au moins 4 courses sont validées, si Delphine Cousin empoche l’épreuve et que, dans le même temps, Sarah-Quita Offringa termine au-delà du top 3…
En résumé, autant de probabilités fort envisageables et une finale sur le Caillou qui s’annonce désormais aussi passionnante chez les femmes que chez les hommes, les instances du PWA World Tour faisant au passage la démonstration que, aussi infaillibles et parfois strictes soient-elles, l’erreur est humaine.

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Sarah-Quita Offringa Delphine Cousin PWA World Tour

Articles similaires

La messe est loin d'être dite

3 nouvelles manches chez les femmes et 2 chez les hommes vendredi permettent d’affiner les...

Pierre qui rit et Antoine qui pleure

2 nouvelles manches validées jeudi au Danemark sur la Hvide Sande PWA World Cup voient...

Coup de tabac à Hvide Sande

Dans des conditions particulièrement difficiles, l’Hvide Sande PWA World Cup au...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer