Publicité:

10 questions à Nuage Le Derff

22/03/2019

Jeune waverideuse bretonne qui aime les voyages au long cours et qui s’est essayée également au PWA World Tour la saison dernière, Nuage Le Derff s’est prêtée au jeu de nos "10 questions" afin d’en savoir un peu plus sur elle et sa passion pour le windsurf !

 

WJ : Pourquoi es-tu si passionnée par le windsurf ?
Nuage Le Derff : Au tout début, le fait de gérer ma petite embarcation moi-même uniquement grâce à la force du vent était vraiment gratifiant. Au fur et à mesure, la sensation de glisse et de liberté a vraiment pris le dessus. Aujourd'hui, j'essaie de m'amuser dans de plus en plus de conditions différentes et de dépasser mes peurs pour progresser à fond. Par dessus tout, c'est vraiment le fait d'être dans l'eau avec les copains, entourée par des paysages magnifiques qui rendent le truc magique.

 

WJ : Ton meilleur souvenir en windsurf ?
NLD : Poser mon premier forward en heat à Pozo l'année dernière, ok bien humide mais j'étais super fière de moi. Et, étonnement, toujours à Gran Canaria, la super session qu'on a eu dans du side off avec des vagues canons à Bahia de Formas après avoir ramassé pendant 1 mois dans du side-on à Pozo. Les locaux disaient que c'était vraiment rare, du coup ça rendait la session encore meilleure. 2 meilleurs souvenirs dans un rayon de 5 km autour de Pozo, qui l'eût cru. Et bien sûr à la maison ou presque, une de mes meilleures sessions à la Palue cet hiver avec un peu de taille, quand tu prends que 3/4 vagues en une session mais qu'elles valent bien tous ces efforts !

 

WJ : Et le pire ?
NLD : Quand tu tombes à Ho'okipa, que tu lâches ton matos (quelle idée aussi !) et que tu le vois dériver inéluctablement vers les blocks, et que pour couronner le tout tu te prends un bon oursin comme on les aime.

 

WJ : Quelle serait pour toi la journée idéale ?
NLD : Prendre un bon petit-déj’ avec plein de fruits du coin. Faire une petite session de longboard tranquille le matin, partir à l'eau en windsurf l'après-midi avec un objectif en tête et sortir de l'eau en ayant atteint cet objectif, le tout sans combinaison, si possible. Bon ok ça n'arrive jamais mais ce serait bien. Et pour finir prendre un verre devant le sunset avec les copains. 

 

WJ : Quel est le meilleur endroit où tu es allée ?
NLD : Cape Town c'est vraiment dingue en termes de diversité des spots, de paysages, de lumière, de fiabilité des conditions. En revanche, en pleine saison les spots sont vraiment blindés de monde. Le Chili c'est l'aventure ! les spots sont magnifiques et très sauvages, c'est la mission pour s'y rendre et les vagues sont belles.

 

WJ : Quelle destination rêves-tu de découvrir ?
NLD : La Sardaigne en hiver et les îles Lewis en Ecosse.

 

WJ : Quel est le meilleur conseil que tu as pu recevoir ?
NLD : Quand Kevin Pritchard m'a donné LE secret d'un bon surf à Hookipa et du waveriding en général : "Just smack that lip !". Ou alors une journée à Hookipa où je n'arrivais pas à passer la barre et Rudy Castorina qui vient me rassurer "prends ton temps t'inquiète... enfin si j'étais toi j'irais peut-être maintenant, genre MAINTENANT, GO !". Et plus généralement, on a beau le répéter pendant 100% du cours quand on est mono, mais quand c'est nous bizarrement on l'oublie, toujours porter le regard où on veut aller.

 

WJ : Quelle est ta plus grande crainte ?
NLD : Perdre mon matériel loin du bord avec des grosses vagues et ne pas réussir à rentrer, et éventuellement être croquée par un requin.

 

WJ : Qu’aurais-tu aimé faire si tu n’avais pas découvert le windsurf ?
NLD : Du poney ! J'en ai fait beaucoup en compétition jusqu'au lycée et j'aurais sûrement continué si le windsurf n'était pas venu se frayer petit à petit un chemin dans ma vie.

 

WJ : Première application ouverte le matin ?
NLD : Instagram, j'avoue.

 

Source : Nuage Le Derff
Photos : Steffi Wahl - Juliano Scalabrin - Kilian du Couëdic - Perla Negro

tags: Nuage Le Derff

Articles similaires

La virée canarienne de Nuage Le Derff

Jeune femme que nous commençons à bien connaître (cf nos news des mois...

Le bel hiver de Nuage Le Derff

Passée chez Severne l’automne dernier, la bretonne Nuage Le Derff avait...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer