[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/webmaster/public_html/www/headers.php on line 46: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given
- Windsurf Journal - //
Recherche
» News | Archives » Test AHD AFS-1
21.03
2016

Test AHD AFS-1

Test AHD AFS-1

Les promesses de la marque
"Voler au-dessus de l’eau à portée de tous ! Coupe de l’America, Moth, Open 60, les bateaux les plus performants ont connu la révolution du foil : décoller plus tôt, aller plus vite. Fidèle à son devoir d’innovation et pour anticiper cette révolution dans le windsurf, le team AHD a réalisé de nombreux tests pour réaliser son propre foil windsurf, l’AFS-1. Sorti en 2012, il est tout simplement le seul et unique foil entièrement développé et pensé pour la pratique spécifique et les contraintes du windsurf. Découvrir des sensations uniques, voler à parti de 4 nœuds, c’est ce qui vous attend avec l’AFS-1."

 

Le test Windsurfjournal.com
Au 1er coup d’œil :
Le foil AFS-1 est le 1er des foils pour une planche de windsurf qui a été créé en série. Sans outils, la mise en place demande à peine 2 minutes pour que le flotteur soit prêt. Le concept englobe planche et foil. On retrouve, côté foil, un long mât avec une 1ère ailette à l’avant qui est assez grande et une plus petite sur l’arrière. AHD a son propre boîtier, renforcé, bien plus épais qu’un deep Tuttle par exemple. Le foil est positionné entre les 2 pieds, donc entre les 2 footstraps, celui arrière et celui avant. La planche est également assez épaisse sur l’arrière et il y a une fenêtre sur l’avant du flotteur, celle-ci devant permettre à la planche de ne pas avoir trop de prise au vent lorsqu’elle est en l’air. Cette planche est assez grosse et permet de naviguer même sans voler. On retrouve sinon l’équipement classique d’une planche de windsurf avec 4 footstraps AHD. Cette planche est uniquement dédiée à l’utilisation en foil.
Nos impressions : C’est le 1er foil que nous testons. Avant de nous lancer dans cette découverte et malgré notre grande excitation, nous avons d’abord voulu profiter des conseils avisés de Bruno André qui navigue très souvent avec ce foil, en SUP foil ou en wind foil. La préparation du matériel se fait vraiment très facilement et c’est confortable de ne pas avoir besoin d’outil pour monter et démonter ce foil, surtout avec une petite voiture ! Dès la première utilisation, tous les conseils de l’expert nous reviennent au fur et à mesure de nos erreurs. Il faut tout d’abord s’habituer à ne poser la planche dans l’eau qu’à partir d’une profondeur importante. Cela parait évident mais l’équipement n’est pas forcément facile à porter. Il faut ensuite se rappeler de ne pas laisser trainer les pieds, à 90cm sous l’eau les petites ailettes ne demandent qu’à venir au contact de vos orteils. Attention donc si vous voulez tenter le waterstart pour repartir après une chute. Pour être à l’aise dans notre apprentissage, nous avons commencé nos tests avec une voile de 5.0 m², et c’est hallucinant de voir avec quelle rapidité la planche acquière suffisamment de puissance pour commencer à voler. Le foil se fait bien sentir sous les pieds et la gestion de l’équilibre du flotteur devient une question de vol ou de plouf ! Bien briefé par Bruno, nous avons rapidement réussi à faire nos premiers longs vols de plusieurs dizaines de mètres et les premières tentatives de virages également. C’est à ce moment que le produit révèle toute sa technicité. La conduite du flotteur se fait aussi bien avec la voile pour gérer la puissance (ouverture/fermeture de la voile sur un axe quasi vertical) qu’avec les appuis des deux pieds pour positionner le flotteur à plat. La navigation se fait le corps très droit et c'est peut-être ce qui nous a été le plus difficile à gérer puisque, par habitude, dès que nous mettons les pieds dans les foostraps nous avons tendance à basculer le corps en arrière pour avoir plus de puissance et de contrepoids. Nous avons vite compris notre erreur avec de jolies chutes. Il faut donc conduire le flotteur en appui sur la jambe avant et ensuite reculer petit à petit le pied arrière. Sur les conseils de Bruno, nous positionnions donc notre pied arrière au centre du flotteur sur les vis du foil, jusqu'à arriver ensuite dans le footstrap arrière une fois l’aisance trouvée. Nous aurions aimé, pour nous aider dans l’apprentissage, avoir des inserts pour les foostraps arrière avec d’autres choix de positions, plus en avant et plus centrées sur l’axe longitudinal du flotteur, par exemple. Un petit détail vite oublié cependant une fois l’engin maîtrisé, apprivoisé tout du moins ! Nous avons dû réajuster notre style de navigation pour réussir à faire de longs bords en volant au-dessus de l’eau, quelques débuts de vol avec une retombée soudaine, quelques chutes les genoux dans la voile ou même une planche qui monte trop haut, nous avons eu le droit à tout le florilège des erreurs à ne pas commettre et nous avons ensuite pu profiter du silence avec le regard qui revient bien droit et qui permet d’observer le plan d’eau en général ! Avec cet AFS-1, vous pourrez naviguer par tous les temps mais ne nous voilons pas la face, dans la houle ou le gros clapot comme dans le vent très fort, cela devient un sport plutôt physique voire dangereux. Les chutes peuvent être impressionnantes et nous conseillons vivement l'utilisation d'un casque et d'un gilet de protection pour les impacts. Les navigateurs aguerris vont en rigoler mais la puissance du foil est telle que si cela commence à partir dans tous les sens, la sanction peut être sévère. Bref, c'est une toute autre navigation à laquelle nous avons pu goûter. Nous avons eu du mal à rendre ce flotteur à la marque tellement il est addictif de pouvoir voler au-dessus de l’eau et ne pratiquement plus entendre de bruit. Avec une petite voile, sans camber, il est alors très facile de se faire plaisir. Cette découverte de nouvelles sensations, avec un engin complet et éprouvé qui a fait ses preuves depuis des années, nous a donné du fil à retordre mais cela en valait vraiment la peine. Par vent d’Est à l’Almanarre, sur un plan d’eau tout plat, c’est absolument magique. Ce ne sera peut-être pas vous le plus rapide du plan d'eau mais vous serez le premier à décoller, sans forcer. Partir au planing avec une voile de 5.0 m² alors que les autres, autour de vous, ont du mal à se lancer avec leur gros matériel de slalom habituel, c’est juste impressionnant, et confortable.

 

Ce qu’ils en ont pensé
"Je ne l’ai pas essayée longtemps et la voile de 5.0m² que nous avions était un peu petite. Ce n’est vraiment pas facile à maîtriser, il faut un temps de prise en main pour corriger les positions de navigation. Avec la taille du foil en dessous cela donne une inertie folle et on a l’impression d’un poids lourd de la planche alors que ça se lève très rapidement." - Benjamin, 24 ans, navigateur de bon niveau, ancien compétiteur et adepte de toutes les disciplines du windsurf.
"C’était vraiment trop cool cette sensation de voler au-dessus de l’eau. Ce qui m’a le plus marqué c’est cette absence de bruit lorsqu’on décolle. C’est assez facile de monter mais ensuite c’est bien casse gueule et difficile à contrôler sur un essai court. C’était franchement bien sympathique, j’essaierais bien à nouveau." - Marie, 27 ans, kinésithérapeute, adepte de la vague et des trips.
"C’est un engin super puissant et incroyable de rapidité dans la pétole. C’est un peu instable et très fin dans la manipulation mais le potentiel est bien là. Avec une 6.6m², sans camber, je suis monté plusieurs fois et c’est génial comme c’est silencieux tout à coup ! Un strap arrière un peu plus à l’intérieur m’aurait peut-être évité quelques chutes en avant !" - Roman, 24 ans, navigateur confirmé et qui aime se mettre à l’eau pour se défouler.

 

Cette planche est-elle faite pour vous ?
Vous voulez découvrir de nouvelles sensations. Vous ne voulez surtout pas naviguer avec de grosses voiles, et pourtant planer dans les vents très légers ? Ce foil avec sa planche dédiée est une arme redoutable pour le petit temps, il a le volume nécessaire pour flotter tranquillement si le vent n’est pas suffisant, puis avec une voile de 6.5 m² maximum le vol est obtenu très rapidement (environ 6 à 7 nœuds pour nos 85 kg). Vous ne voulez pas réfléchir pour savoir si votre planche résistera à la puissance des foils, c’est un produit clef en main qui est vendu par AHD. Pas besoin d’outils, pas besoin de voile compliquée à gréer, il n’y a plus qu’à réapprendre à naviguer. N’hésitez pas à demander des conseils à d’autres pratiquants.

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
AHD est le précurseur en matière de wind foil et la marque a toujours opté pour un foil puissant qui permet de décoller rapidement. 4 nœuds est peut-être une valeur un peu optimiste mais avec à peine plus de vent, et une voile de 6.5 m² pas trop lourde, le vol est quasi assuré. Ce n’est plus le seul foil étudié pour le windsurf, comme annoncé dans sa présentation, mais la rapidité de décollage, l’utilisation de petites voiles, sa construction ultra résistante et sa polyvalence en font un produit très intéressant. Si la planche ne peut être utilisée qu’avec ce foil, ce dernier peut quant à lui être utilisé avec la Sealion Wings pour tenter de voler également en wind foil ou en SUP foil et vous donner encore plus de sensations et de polyvalence.

 

Les conditions du test
Nous avons profité de nombreuses courtes navigations avec cette planche et son foil. Vous le savez désormais, nous cherchons toujours à tester le matériel dans des conditions météo diverses et variées pour percevoir les plages d’utilisation des équipements. Ce foil n’a pas échappé à notre règle. Du vent très léger ou au contraire jusqu’à 25 nœuds, sur le plat du spot de la Madrague ou dans le clapot par vent du Nord à l’Almanarre, au Mourillon même dans une houle résiduelle de Sud, nous avons tout fait pour savoir si cette nouvelle façon de naviguer pouvait s’adresser à tout le monde. 7 testeurs ont pu essayer ce foil, dans des conditions très légères, nous sommes les seuls à avoir ensuite testé le produit dans les conditions plus difficiles.

 

Les caractéristiques techniques
Planche AFS-1
Longueur :
238 cm
Largeur : 67,5 cm
Volume : 110 litres
Poids : 7,7 kg

Foil AFS-1
Longueur :
96 cm
Largeur : 76 cm
Volume : 10 litres
Poids : 3,6 kg

Prix de l’ensemble : 3990 €

 

Voir la rubrique Tests Windsurfjournal.com

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

Tags : tests, AHD AFS-1
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+