Recherche
» News | Archives » Test NeilPryde XC Race Carbon 175-215 Interouthaul
01.06
2018

Test NeilPryde XC Race Carbon 175-215 Interouthaul

Test NeilPryde XC Race Carbon 175-215 Interouthaul

Une fois n’est pas coutume, Windsurfjournal.com teste un accessoire en la présence du tout nouveau wishbone NeilPryde XC Race Carbon 175-215 Interouthaul. Au programme, un modèle carbone haut de gamme et d’exception avec un système de palans d’écoute totalement intégré !

 

Présentation du produit
Le modèle XC Race Interouthaulest le wishbone le plus haut de gamme de la marque à la cible. Comme à l’habitude chez NeilPryde c’est une poignée avant très enveloppante que l’on retrouve avec une grande simplicité d’utilisation. 4 tailles sont proposées dans ce modèle XC. Les modèles 140/190 et 160/220 sont plutôt axés sur la vague et le freeride alors que les modèles 175/215 et 200/250 sont vraiment orientés vers le slalom et la course racing. Tout en carbone, il bénéficie désormais de tubes ovales avec une épaisseur de 28 sur la hauteur et 30 sur la largeur du tube pour les modèles de course à partir du 175/215, 27 tubulaire pour les 2 modèles de vague/freeride. Si les poignées avant sont les mêmes sur tous les modèles, les poignées arrière, quant à elles, sont bien différentes et plusieurs options s’offrent à vous. Celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle qui vient équiper les 2 plus grandes tailles avec la possibilité d’avoir un système de palans d’écoute directement intégré dans le wishbone, l’Interouthaul System. C’est une innovation de NeilPryde cette saison pour simplifier l’utilisation des palans d’écoute sur les voiles de course. Notre modèle test est le 175/215 avec des tubes ovales sur toute la partie où il y a du grip et ensuite les tubes redeviennent ronds. Sur ce modèle Race, il y a une poignée arrière avec 7 poulies pour mettre des systèmes de palans et un taquet coinceur intégré dans la poignée arrière si vous ne voulez pas utiliser les dits palans.

 

Revue de détails
A la réception de ce wishbone, c’est la qualité du produit qui est le premier ressenti. La grande poignée avant qui reste légère permet de bien envelopper le mât et la partie antidérapante devra permettre de ne pas avoir un wishbone qui glisse. Tout est mis en œuvre pour gagner du poids tout en ayant un produit performant. Les tubes sont ovales sur toute la 1ère partie du wishbone où vous poserez vos mains pour avoir un maximum de préhension et ensuite la forme tubulaire revient pour laisser place aux taquets coinceurs et à la rallonge de la poignée arrière pour qu’elle puisse bien glisser à l’intérieur. Sur ce modèle en 175/215, le système de réglage de la longueur du wishbone est plutôt facile à utiliser et semble bien solide avec le twin pin system. Il y a des crans tous les 2 centimètres pour affiner vos réglages. Le palan d’écoute est une des pièces maîtresses dans la gestion des courses et des navigations. Rares sont les navigateurs à la recherche de performances qui n’en possèdent pas. NeilPryde propose, cette année, un wishbone dont l'équipement innovant est déjà intégré directement dans les tubes de ce dernier. Les habitués le savent, souvent les poulies tapent contre le wish et, pire encore contre la voile, arrivant même à percer la voile à cet endroit si le monofilm n'est pas renforcé à l'avance. Grosse avancée donc puisqu’il n'y a plus aucun frottement à ce niveau-là avec ce nouveau système. Même désétarquée au maximum la voile sera en contact avec la forme arrondie et lisse du wishbone et sera donc moins fragile. Sur le site Internet NeilPryde, vous pouvez retrouver une présentation du fonctionnement de système de palans mais sur Windsurfjournal.com nous avons voulu décortiquer tout le système pour vous en expliquer le fonctionnement. Tout est pensé pour faciliter la mise en place des palans, vous pouvez retrouver la galerie photo présentant chaque pièce du kit avec les poulies, le "traveler" et un fonctionnement, in fine, plutôt simple. Nous avons pesé le wishbone à 3,5 kg équipé de ses bouts de harnais et de son tire veille.

 

Le test Windsurfjournal.com
Dès le moment de gréer, ce wishbone XC Race 175 nous a plu. La poignée se positionne très facilement sur les mâts, quelle que soit leur marque. La poignée est imaginée pour serrer facilement le mât, avec un bon bras de levier et de l’antidérapant pour ne pas qu'il descende. Nous avons utilisé ce wishbone sur 2 voiles différentes et dans 2 pratiques différentes entre slalom et windfoil. Les réglages de hauteur de wishbone ne sont pas les mêmes et nous pouvions rapidement passer de l’un à l’autre grâce au fonctionnement aisé de la poignée. De même, le bout de serrage est facile à tirer ou à relâcher pour s’adapter aux diamètres des différents mâts. Pour nous qui passons beaucoup de temps à changer les réglages et de matériel c’est un véritable confort. Et puis, il y a ces tubes ovales qui favorisent la prise en main, surtout pour ceux qui tiennent avec le bout des doigts. Le confort de navigation est vraiment important. L'ensemble est léger, raid et fin ce qui est un régal pour les voiles de course. Le gréement fait un ensemble homogène et la transmission des forces semble être efficace pour aller chercher les performances les meilleures. Le plus intéressant dans ce modèle Interouthaul, c’est bien sûr ce kit palans intégré. Avec la voile NeilPryde EVOX bénéficiant de la double poulie à l’écoute, la mise en place est ultra rapide et aisée. Il suffit de sortir les 2 boucles de la poignée arrière (cf photo de revue de détails) pour les positionner dans la double poulie et cela ne prend que quelques secondes. Là où il faut souvent faire passer le bout plusieurs fois dans les poulies puis revenir sur le 2ème taquet coinceur pour faire des nœuds, ici il n’y a plus qu’à accrocher les 2 boucles, c’est très simple. Attention tout de même, vous ne pourrez pas utiliser le système rapide Interouthaul si vous n'avez pas la double poulie intégrée dans l’œillet d’écoute de votre voile. Vous pouvez retrouver 2 systèmes déjà existants, chez NeilPryde et chez Nautix, pour équiper vos futurs gréements avec ce wishbone. Le fonctionnement pour étarquer l’écoute de la voile est ensuite le même qu’habituellement. Sur le montage de base, il y a un nœud simple mais rien de vous empêche de rajouter une petite boule et un élastique comme nous sommes nombreux à le faire pour faciliter la prise en main.  Le gros point positif, qui nous parait très intéressant et dont nous vous avons déjà parlé plus haut dans ce test, c’est le fait qu’il n’y ait plus de poulie, de nœud ou de bout en extérieur le long du tube qui puisse abîmer la voile par frottement. C’est un détail mais pour avoir utilisé de nombreux kits de palans, il n’est pas rare de voir des voiles très abîmées au niveau de ces frottements. Curieux, nous avons voulu vérifier le fonctionnement à l’intérieur des tubes pour savoir si la maintenance était facile. Retirez le taquet coinceur et accédez au bout intérieur est un jeu d’enfant avec juste une petite vis à enlever. Il y a peu de risque que vous ayez besoin de changer ce bout intérieur mais si ça devait être le cas, c’est assez simple d’accès. Changer le bout sera plus compliqué puisqu’il faudra également enlever le rivet d’accroche fixé sur le tube, et donc remplacer ce rivet ensuite. C’est rare mais si vous deviez casser un bout, ce sera sûrement le bout d’écoute (blanc sur nos photos) qui passe sur toutes les poulies et qui peut donc frotter un peu plus. L’accès au "traveler" est facile lorsqu’on enlève la rallonge arrière. C’est exactement le même fonctionnement que pour le kit habituel mais cela passe à l’intérieur du tube et cela reste fixe. En cas de besoin, vous pouvez allonger ou raccourcir facilement la longueur de votre bout d’écoute. Vous pouvez retrouver sur les photos de présentation la mise en place des nœuds de chaque côté du wishbone. Ici nous avions d’un côté un nœud de chaise et des demi-clés de l’autre mais vous pouvez changer ces nœuds à votre guise comme vous le feriez sur un kit palans classique. Nous avons beaucoup parlé de technique mais le gros point positif a été cette vitesse d’exécution pour la préparation du matériel. Gréer une voile de course est souvent fastidieux mais pour le coup, nous avons profité de ce wishbone pour aller très rapidement sur l’eau. Le plus long étant de récupérer les 2 boucles d’écoute pour pouvoir les positionner dans la double poulie de la voile. Nous n’avons pas mis de photo de ce détail mais souvent lorsque le rangement du matériel est fait les d2 boucles de bout blanc se resserrent sur les poulies du wishbone et sont donc plus difficiles à attraper ensuite. Après plusieurs navigations, pour ne pas lutter à chaque fois nous avons utilisé une technique simple en passant un bout dans ces boucles avec un nœud pour ne pas que cela coulisse une fois rangé. Pour ceux qui achèteront ce wishbone, véritable machine de course, vous trouverez très rapidement vos marques.

 

Une question ou peut-être un avis sur ce produit, n’hésitez pas à en parler dans la rubrique dédiée du forum.

 

Caractéristiques techniques
Longueur :
175/215 cm
Existe aussi en 200/250 cm
Prix : 1499 €

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+