Recherche
» News | Archives » Test Fanatic Falcon BGS 112 2016
29.02
2016

Test Fanatic Falcon BGS 112 2016

Test Fanatic Falcon BGS 112 2016

Les promesses de la marque : "Des bêtes de course sans concession. Des accélérations qui font peur et une vitesse de pointe hallucinante sans jamais perdre le contrôle. La nouvelle Falcon 2016 a tout ce qu’il faut pour dominer sans soucis. Les succès de notre équipe sur la PWA en 2015 sont à la source de cette nouvelle gamme et nous y avons intégré́ minutieusement tous les facteurs qui vous apporteront la victoire. Nous nous sommes concentrés principalement sur les tailles moyennes et grandes et avons amélioré́ tout à la fois l’accélération, les pointes de vitesse et le contrôle, mais aussi la facilité d’usage, les performances et la réactivité́ dans les jibes. Le processus de mise au point a été́ aussi long que méticuleux et les tests et analyses effectués sur les multiples protos se sont étalés sur de nombreux mois."

 

Le test Windsurfjournal.com
Au 1er coup d’œil :
Voir notre revue de détails du 25 février
Nos impressions :
Nous avons eu la chance de pouvoir alterner les conditions de navigation pour tester ce flotteur. Du vent fort ou très léger, dans le clapot ou sur le plat, avec des voiles de 6.2, 6.6, 7.3 et 7.8m² et nous avons beaucoup apprécié la prise en main facile de cette Falcon. Un aileron est livré avec ce flotteur, ce qui permet de se mettre à l’eau tout de suite sans réfléchir à l’aileron qui pourrait être le plus adapté, le plus rapide… Pour celui qui cherche seulement à se faire plaisir, et ce rapidement, c’est un confort appréciable. Bien sûr, pour ceux qui veulent utiliser cette planche dans leur quiver de compétition, d’autres ailerons différents pourront être à envisager, aussi bien en taille qu’en forme et construction. Ce 38 cm Choco Fins nous a agréablement surpris avec des belles vitesses et très peu de décrochages. C’est dans le vent léger qu’il nous a montré ses limites, la taille ne suffisant pas. Nous avons commencé nos tests dans du vent fort d’Est à l’Almanarre et cette planche était une vraie bombe de plaisir. Sur ce spot tout plat, arrosé par le vent à peu près régulier, aucun problème de départ au planing ou de relance après le jibe, aucun problème non plus de conduite du flotteur il n’y a qu’à se concentrer sur la prise de vitesse. Et elle avance vraiment bien ! Un tout petit peu plus lourde que les planches de slalom performance, cela se ressent dans la conduite un poil plus physique de la planche quand on cherche les meilleures vitesses. Parcourir la longue plage de l’Almanarre au plus proche du sable en entendant juste le crépitement de la planche sur l’eau, c’est tellement agréable ! Cette planche permet de chercher à aller encore plus vite tout en ayant le regard bien loin devant pour préparer la trajectoire. Dans le vent médium à fort, elle est très agréable et rapide, dans le vent léger nous avons eu des fois un peu de difficultés à trouver de l’appui pour partir vite au planing et commencer à prendre de la vitesse. Il ne faut pas hésiter à changer l’aileron pour mettre plus grand et pouvoir ainsi appuyer fort sur l’arrière de la planche qui est assez épais. A l’arrêt, la forme de la planche n’est pas très confortable avec la forme du pont creusée et le nez de la planche très fin qui a tendance à vite plonger sous l’eau si le poids du corps est trop en avant. Ce n’est pas là son programme ! C’est une planche typée pour la course dans le vent médium. Dès que le vent est suffisant, il n’y a plus qu’à glisser les pieds dans les foostraps et border la voile pour accélérer. Une planche très agréable que nous utilisons dès que le vent est annoncé aux alentours des 12 nœuds pour tester les voiles de 7.8 et que nous gardons même pour des vents plus forts de secteur Est qui permettent de beaux runs de vitesse.    

 

Ce qu’ils en ont pensé
"C’est une planche qui fonctionne très bien dans le vent léger à médium en utilisant une 7.8 m² pour un gabarit moyen. Elle offre vraiment de belles accélérations." - Benjamin, 24 ans, navigateur polyvalent, ex compétiteur, adepte de toutes les disciplines et de tous les spots.
"Je l'ai trouvée très facile à contrôler dans le clapot (vent d’Ouest à l'Almanarre). Elle a une bonne accélération et maintient bien sa vitesse dans les trous d’air. Son look agressif lui correspond bien, c’est une très belle planche accessible pour un slalomeur du dimanche." - Eric, 34 ans, navigateur de bon niveau, véritable passionné et adepte de toutes les disciplines du windsurf.

 

En comparaison de
A l’heure actuelle, nous avons testé l’Exocet S3 qui correspond au programme freerace de cette Falcon BGS 112. Et nous avons également en test, à l’heure actuelle, cette même Falcon 112 en version TE, plus légère et plus réactive que cette construction BGS. La Exocet est un peu plus facile d’accès que la Fanatic mais semble moins compétitive lorsque l’on veut vraiment pousser le flotteur à son maximum. Cette année, la Falcon est vraiment typée pour les courses et la performance.

 

Cette planche est-elle faite pour vous ?
Ce sont des planches développées par le team Fanatic pour la course. Seule la construction change par rapport aux flotteurs utilisés par les coureurs internationaux, et sur l’eau cela se ressent. Tout le monde ne pourra pas tirer le meilleur profit de ce flotteur mais les performances sont tout de même facilement accessibles pour ceux qui veulent aller vite et qui n’ont pas le budget pour s’offrir le modèle Team Edition. Et il est possible d’imaginer intégrer ce modèle dans un quiver puisque les trois tailles proposées dans cette construction peuvent être des bons choix pour la jauge 63 de slalom (99, 112 et 121).

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
C’est une belle planche, rapide et agréable que propose cette année Fanatic. Moins physique et beaucoup plus facile d’accès que le modèle 2015, on retrouve des accélérations intéressantes et une bonne vitesse. Pour des épreuves de slalom, des longues distances, voire les nouvelles épreuves de vitesse qui voient le jour en France, en 7.8 ou 6.7 m², elle est un jouet très grisant et plus accessible financièrement que le modèle TE. Même l’aileron fourni avec le flotteur participe à sa compétitivité, une planche rapide clefs en main !

 

Les conditions du test
Nous avons pu profiter de nombreuses navigations avec ce flotteur qui est devenu au fil du temps notre étalon pour tout le matériel de freerace et de slalom. Que ce soit à l'Almanarre, la Madrague ou au Mourillon, avec 7.8 ou 6.6 m², nous avons navigué avec cette planche au maximum. Livrée avec un aileron de 38 cm, cela nous a également permis de tester les performances du flotteur avec ce dernier ou avec les ailerons qui nous sont mis à disposition par la marque Select (S1 Slam en 37 et 39 cm). 5 testeurs entre 75 et 83 kg ont testé ce flotteur dans des vents d’Est ou d’Ouest entre 10 et 25 nœuds.

 

Les caractéristiques techniques
Longueur :
230 cm
Largeur : 70 cm
Volume : 112 litres
Poids : 7,0 kg
Prix : 1899 euros
Aileron(s) : Choco Fins 38 cm G10 Tuttle box
Gamme : Existe aussi en 99 et 121

 

Voir la rubrique Tests Windsurfjournal.com

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photo : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+