Recherche
» News | Archives » Test AHD SL2 132
13.10
2017

Test AHD SL2 132

Test AHD SL2 132

Les tests matos reprennent du service sur Windsurfjournal.com en cette rentrée 2017 avec Mathieu Bonno. Et après la revue de détails la semaine dernière, c’est l’AHD SL2 132 qui est passée au crible !


Les promesses de la marque
"Juste un but, aller plus vite… et voler ! Chez AHD, nous pensons que pour tirer le meilleur d’un shape de freerace-slalom, être le plus performant possible en windsurf, il faut que ce shape reste agréable à utiliser, confortable dans le clapot, avoir une courbe saine au jibe, pour pouvoir être à 100% du début à la fin de la manche. C’est dans cette optique que nous avons développé nos SL2 avec Diony Guadagnino, pour obtenir une planche qui a brillé sur les slaloms de la coupe du monde comme sur les longues distances du Défi Wind. Ces planches sont tellement faciles qu’elles permettent de débouler en freerace sans être techniques. Foil compatible ! En 2017, les SL2 ont un boitier Deep tuttle renforcé (sauf la 92) ce qui les rend parfaitement compatible avec une utilisation en foil windsurfing."


Nos impressions
Au premier regard, cette planche n’a pas un shape très agressif car très ronde, la déco est plutôt sobre et colorée, il faut s’attendre à une planche de freerace comme elle est présentée par la marque. Il y a peu de choix dans les inserts de footstraps (une seule ligne avec 3 inserts devant et derrière), les tests des différentes positions possibles ont été plutôt faciles à réaliser. Nous l’avons d’abord utilisée en windfoil avec les footstraps en position avancée pour percevoir les appuis sur le flotteur dans la gestion de l’équilibre. Nous les avons ensuite reculés quand nous étions plus à l’aise. Les footstraps à l’avant sont plutôt bien placés et le planing est très rapide à trouver pour s’envoler. Il y a de la largeur sur l’arrière et même si la planche n’est pas hyper légère, il suffit de pomper un peu, de bien appuyer sur l’aile porteuse du foil pour décoller. Le footstrap arrière est très facile à trouver mais devient un peu plus physique, lorsque le vent monte, pour maintenir l’équilibre latéral. Le pied est posé sur l’arrondi du pont et ce n’est pas le plus facile pour gérer les appuis sur le foil. La solution peut être d’ouvrir un peu plus les footstraps pour glisser le pied vers le centre du flotteur et ainsi gagner en maniement (mais il faudra faire attention dans les chutes de ne pas se bloquer le pied). Attention, nous parlons ici de la recherche de bonnes performances, dans l’apprentissage du foil et dans la navigation freeride windfoil cette planche est très simple à gérer et très confortable aussi. L’avant est assez large, même quand nous faisions encore des erreurs avec des décrochages qui s’enchaînent par de grosses descentes, la planche n’enfourne pas. Elle est vraiment très facile à utiliser en toutes conditions. Au départ, nous avons eu un peu plus de mal, avec la 7.8 m² plus lourde elle aussi, pour trouver la position confortable de navigation, puis nous avons avancé l’emplacement de la plaquette de pied de mât et tout est rentré dans l’ordre rapidement. Avec les foils utilisés (AFS-2, Lokefoil Envol 2017, Starboard Race ou Slalom) la planche est facile dans le maintien de la hauteur de vol. La planche n’étant plus au contact de l’eau, c’est surtout l’emplacement des straps qui va permettre de gérer l’équilibre du foil. Avec un aileron normal, il a fallu repositionner le pied de mât pour à nouveau lifter l’avant de la planche (en windfoil on essaie plus souvent de maîtriser cette montée). Le double concave de l’avant de la planche permet d’absorber le clapot sans trop prendre de choc dans les jambes. Si vous passez du windfoil au slalom freeride en quelques minutes les premiers bords surprennent avec le relief du plan d’eau qu’il faut désormais absorber. La navigation devient alors confortable et performante. Les cut outs permettent de diminuer la surface de frottement sur l’arrière et avec un bon aileron, la planche accélère tant que vous pouvez suivre ! Au jibe, la forme générale plutôt ronde du flotteur permet de rentrer facilement dans la courbe et de gérer l’engagement en fonction de ce que vous souhaitez puisque la planche maintien sa vitesse et ne se bloque pas. Vous pouvez choisir de faire ce que vous voulez de cette SL2, du foil, du slalom, de la longue distance ou tout simplement du freeride


Cette planche est-elle faite pour vous ?
Cette SL2 est une vraie planche de freerace passe-partout qui pourra ravir autant les amateurs de bords à fond avec des ailerons standards que ceux qui cherchent une planche polyvalente pour les 2 disciplines windfoil et slalom sans prendre de risque pour leur boitier d’aileron. Parfaite également pour ceux qui ne veulent pas utiliser plus de 7.8 m², par exemple, elle pourra être utilisée avec un foil puissant dans des vents faibles puis avec la même voile et en changeant l’aileron, vous pourrez accélérer sur le plan d’eau. Elle est très agréable et confortable pour tous, avec des ailerons de course, elle vous permettra également de participer aux épreuves de slalom ou de longue distance.


La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
AHD propose des planches de freerace, prêtes pour le foil avec des boîtiers renforcés. Malgré les très nombreuses navigations que nous avons effectuées en foil le boitier n’a pas du tout bougé. Elle est très facile d’accès et cela permet de se prendre rapidement au jeu de la vitesse. Même si ce n’est pas forcément une bête de course, les performances obtenues sont très prometteuses. Ces SL2 sont des produits de bonne qualité et polyvalents, qui pourront ravir un bon nombre de navigateurs.


Les conditions du test
Nous avons beaucoup navigué avec cette planche, sur des plans d’eau plats ou agités avec plusieurs foils ou avec un aileron normal. Elle nous a servi à tester plusieurs produits entre 6 nœuds et près de 30 nœuds en foil. Un plan d’eau tout plat à la Bergerie par vent fort d’Ouest, un peu de clapot à la Madrague par vent médium et de la houle et du clapot à Carqueiranne en 5.3 ou en 7.8 nous n’avons pas eu besoin d’utiliser des voiles plus petites.


Les caractéristiques techniques
Longueur : 233 cm
Largeur : 79,6 cm
Largeur à 30 cm de l’arrière : 55 cm
Volume : 132 litres
Poids : 7,8 kg
Prix : 1899 €
Equipement : Livrée sans aileron avec 4 footstraps MFC de bonne qualité
Gamme : Existe en 92, 112, 122 et 132 litres en construction OSS Double Sandwich Carbone


Une question ou peut-être un avis sur ce produit, n’hésitez pas à en parler dans la rubrique dédiée du forum !


Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+