Espoirs Extrême Glisse : Nicolas Goyard 1er en Formule 31 devant Basile Jacquin et Thomas Merceur - http://t.co/RtXOuHkCsC

Espoirs Extrême Glisse : Podium 100% breton en RRD 120 garçons, Mathurin Jolivet, Mathis Guillou et Paul Mingam - http://t.co/RtXOuHkCsC

Espoirs Extrême Glisse : Victoire en RRD 120 filles de Maëlle Guilbaud devant Stéphanie Perret et Lucie Hervoche - http://t.co/RtXOuHkCsC

Espoirs Extrême Glisse : Certaines phases finales non courues et et classements sur les poules qualificatives - http://t.co/RtXOuHkCsC

Espoirs Extrême Glisse : Pas de vent vendredi à La Nautique pour la dernière journée de compétition - http://t.co/RtXOuHkCsC

Image : La néerlandaise Eva Oude Ophuis est contente de ne pas porter d´intégrale en été chez elle, et nous aussi ! - http://t.co/PtsNBpzYeW

Vidéo : Toujours à l´affût des conditions, Fred Bonet et sa caméra étaient au Pont des Basses le jeudi 27 août - http://t.co/960pc7w43R

Tests : Retour en images sur la session tests de Mathieu Bonno à l´Almanarre le 23 août avec l´Elix RX S - http://t.co/bqWePWzXSa

Espoirs Extrême Glisse : En attente des résultats et classements complets - http://t.co/RtXOuHkCsC

Espoirs Extrême Glisse : Retour du vent à La Nautique jeudi et début des phases finales dans les 3 catégories - http://t.co/RtXOuHkCsC

Sécurité : Un tragique accident aux USA qui rappelle que si vous faites du SUP, il faut porter un leash - http://t.co/WhFJpUbnOY

Vidéo : Dany Bruch se chauffe chez lui à Tenerife avant la prochaine épreuve PWA au Danemark mi-septembre - http://t.co/fFc6H6m2DC

Vidéo : Un trop court extrait de la future vidéo de Gollito Estredo, chaud le garçon ! - http://t.co/pgprOeP1dE

Vidéo : Du rêve, de l´évasion et du windsurf (et du kite) en Nouvelle-Calédonie, what else ´ - http://t.co/HnYreTUtz6

Vidéo : Le jeune Bertrand Caccia dans ses oeuvres lors de son trip en famille au Portugal - http://t.co/cDmHwjEsWJ

» News | Archives » Finian Maynard, l'interview
10.02
2012

Finian Maynard, l'interview

Le 1er janvier dernier, c’est un grand pavé dans la mare que lançait le slalomer Finian Maynard en annonçant la création de sa propre voilerie, Avanti, le tout en compagnie du designer Dan Kaseler. Quelques semaines après l’effet d’annonce, KV-11 revient sur cette « sortie remarquée » et nous explique le pourquoi et le comment de la  naissance de cette nouvelle marque.

 

Windsurfjournal.com : Pourquoi et quand exactement avoir décidé de créer ta propre voilerie en compagnie de Dan Kaseler ?
Finian Maynard : Nous avons décidé de créer une nouvelle marque pour diverses raisons mais le plus important est de prouver nos talents respectifs et réunis collectivement dans une voilerie indépendante. La décision a été prise durant le printemps 2011 avec pour objectif de développer un nouveau matériel qui apporterait quelque chose de nouveau au windsurf et de proposer de nouvelles technologies qui feraient références sur le marché. Notre motivation a été très grande afin que notre rêve devienne réalité avec énormément de travail tout au long de ce projet.

 

WJ : Sur un petit marché comme celui du windsurf, cela n’est-il pas un challenge dangereux que de proposer une nouvelle marque ?
FM : Oui bien sûr, il y a toujours un risque de commencer quelque chose de nouveau sur un marché restreint mais nous avons le sentiment que le temps est venu de proposer des voiles tramées à membrane au grand public afin que celui-ci découvre tous les bénéfices et les performances dont dispose notre Machine M-1. Nous n’aurions jamais commencé quelque chose si c’était pour vendre ce que les autres vendent déjà, ça n’aurait eu aucun sens. Nous sommes très excités par rapport à ce que nous amenons sur le marché avec surtout un feeling unique en navigation avec la Machine M-1 associée au mât TwoPro C-100.

 

WJ : Qu’est-ce qui fera la différence entre Avanti et les autres marques ?
FM : C’est simple, nous voulons apporter le meilleur matériel possible sur le marché à un prix correct !

 

WJ : Quel a été le leitmotiv, l’axe de développement majeur de la Machine M-1 ?
FM : L’idée a été de développer la voile la plus performante jamais réalisée en windsurf. Toutes les autres voileries parlent généralement de création et de hautes technologies pour les voiles de race et nous les respectons, mais nous sommes aussi par là et ce sont souvent des évolutions faibles qui laissent la place à un certain compromis. Selon nous, rien ne vaut une approche complète en définissant la voile du début à la fin avec toutes les notions et paramètres de performance qui rentrent en ligne de compte. En résumé, le gréement doit être tout simplement le meilleur, sans compromis aucun.

 

WJ : Les voiles Avanti seront commercialisées en ligne, Internet semble être le seul moyen de distribution pour l‘instant, pourquoi ce choix ?
FM : La première année, les voiles sont chères à construire car il y a tout à mettre en place sur le marché. Si nous devions passer par le circuit normal de distribution à savoir le circuit classique des shops, nos voiles comme nos mâts ne seraient pas accessibles et totalement hors marché. Avec tout le respect que nous avons pour le circuit de distribution traditionnelle, nous n’avions tout simplement pas le choix que de vendre en direct ou alors nous aurions été tout simplement incapables de proposer nos produits aux pratiquants. Nos tarifs sont disponibles depuis le 1er février et les ventes en ligne seront opérationnelles à partir du 15 février.

 

WJ : Que peut-on attendre d’Avanti dans les prochaines semaines, les prochains mois après l’arrivée de Peter Volwater dans le team et sa récente victoire sur la Lancelin Ocean Classic ?
FM : Il y a beaucoup d’attente et d’enthousiasme depuis que le projet Avanti a été dévoilé. Nous nous préparons à sortir de nouveaux modèles mais nous voulons vraiment commencer par pousser et avancer avec notre gamme de race qui est notre véritable porte-drapeau. Nous avons franchi aussi un cap avec Peter Volwater qui va partager les efforts avec moi sur l’eau et faire en sorte d’avoir de bons résultats sur le PWA World Tour cette saison. Tout le monde parle du team le plus fort dans la quête de la gloire et de victoires mais je pense qu’à nous 2 nous avons aussi nos arguments. La réalité, c’est qu’à l’heure actuelle, nous sommes les seuls coureurs à connaître les sensations et les performances des Machine M-1 et cela nous donne beaucoup de confiance pour la saison à venir. Pour revenir à Peter, c’est un windsurfer qui peut vraiment faire de grandes choses. Il est d’une régularité impressionnante dans le top 10 depuis des années mais il n’a jamais vraiment réussi à faire le break dans le top 3 ou 5 même si son talent le lui permettrait. Nous avons le sentiment qu’en l’équipant, nous allons lui permettre de passer un cap et de se battre avec les meilleurs. Sa récente victoire à Lancelin est sensationnelle pour nous. C’était notre première course en tant que marque et le résultat est là avec un bel écart en plus avec le second. Nous sommes surtout impressionnés car il a quitté la plage en 6ème position environ pour revenir en tête rapidement après 2 bords. C’est une preuve que les gréement Avanti ont clairement du potentiel !

 

Photos : Avanti/Darrell Wong - Lancelin Ocean Classic/John Carter

comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Share
box
+