Poisson d´avril : Robby Naish n´a pas résisté lui aussi avec un nouveau modèle de SUP, le Penetrator 2016 !!! - http://t.co/15NEaeT1Yv

Poisson d´avril : Pas de Californie pour Windsurfjournal, ni de drones à Marignane ce week-end ! - http://t.co/ptbkgCH6KH

Vidéo : Sur WJ on Facebook, à Hookipa, la journée de lundi dernier de Ricardo Campello résumée en 3 moves - http://t.co/O2M25r90xD

Crèmerie : Un nouveau sticker sur les boards de Kai Lenny, et non des moindres, celui de la marque Tag Heuer ! - http://t.co/EPScqnBZhr

Vidéo : A venir "In retrospective", une vidéo sur Los Roques avec Diony Guadagnino et Ricardo Campello - http://t.co/VjALcpbvvM

Olympisme : Julien Bontemps toujours 1er chez les hommes, Charline Picon 2ème chez les femmes - http://t.co/LNxztOauSu

Olympisme : Beaucoup d´attente et 2 manches validées mardi sur le Trofeo Princessa Sofia aux Baléares - http://t.co/LNxztOauSu

AFF Marignane : Une 1ère mondiale inaugurée pendant la 1ère étape de la saison du circuit français ! - http://t.co/aw4aWrMPhR

Vidéo : Un beau florilège de crashs à Hookipa et ailleurs ! - http://t.co/rU5nUoxMHf

Vidéo : En préambule de l´épreuve AFF à Marignane, les entraînements au départ se succèdent ! - http://t.co/OmYrejZPti

Site : Windsurfjournal s´envole bientôt vers de nouvelles aventures en Californie ! - http://t.co/Oo917wiob3

Vidéo : Entraînement goiter pour Loick Lesauvage ces derniers jours dans le Sud ! - http://t.co/3yz62OSiGS

Vidéo : Fabien Courtade en slalom à La Ciotat et de belles images d´action prises par un drone - http://t.co/4fmRC9Gjr3

Olympisme : Après 2 manches, Julien Bontemps en tête chez les hommes, Maayan Davidovich chez les femmes - http://t.co/LNxztOauSu

Olympisme : Du vent fort lundi pour la 1ère journée du Trofeo Princesa Sofia aux Baléares - http://t.co/LNxztOauSu

» News | Archives » CV-1 chez Gun Sails, l?interview !
02.06
2010

CV-1 chez Gun Sails, l?interview !

Après deux saisons passées chez MauiSails avec de belles choses montrées en slalom et surtout un titre de champion du monde PWA de vagues remporté l’an dernier, Josh Angulo créait la surprise il y a quelques semaines en annonçant son départ de la voilerie hawaiienne et entrant quelques temps plus tard dans le team Gun Sails. Pour Windsurfjournal.com, CV-1 revient sur ce revirement de situation pour le moins inattendu…






Windsurfjournal.com : Pourquoi avoir décidé de porter les couleurs de Gun Sails cette saison ?
Josh Angulo : Lorsque j’ai signé chez Gun Sails, cela faisait approximativement 3 mois que je n’avais plus de sponsor voiles. J’étais vraiment dans une position inconfortable où si je ne trouvais par un partenariat qui colle avec ma vision à long terme et aux objectifs que je me suis fixé, j’étais alors prêt à tout arrêter. Je suis à un âge et à une période de ma carrière où je n’accepte pas d’être une simple "marque" pour un sponsor. Je suis passionné par mon travail et j’ai besoin de trouver des gens qui partagent cette passion. Comme j’avais gardé de bonnes relations avec le temps avec Gun Sails et que j’étais régulièrement en contact avec le responsable de la marque, Jörg Müller, je me suis dit que ce serait une bonne occasion de rejoindre un groupe intéressant avec lequel je peux vraiment partager mes idées. Je suis allé les voir en Allemagne, j’ai passé quelques jours avec eux et j’ai compris qu’ils correspondaient aux gens avec qui j’avais envie de travailler. Je bosse désormais avec le designer de la marque, Renato Morlotti, et le développement se passe vraiment très bien. C’est un nouveau départ et je suis très motivé par le support de cette nouvelle équipe !

WJ : Tu as véritablement envisagé de tout arrêter ?
JA : A défaut de nouveaux partenaires en voiles, oui ! Les choses étaient encore confuses avec mon ancien partenaire mais en même temps je ressentais le besoin d’aller dans une nouvelle direction même si je ne savais pas vraiment dans quel sens il fallait le faire. Mais les choses se sont finalement bien mises en place avec Gun Sails et je travaille désormais avec une voilerie comme jamais je ne l’ai fait auparavant. J’ai une liberté totale sur le développement des produits et nous travaillons dur désormais pour le futur.

WJ : As-tu eu le temps de tester et d’essayer les voiles avant l’épreuve PWA en Corée ?
JA : Pour être honnête, j’ai signé mon contrat avec Gun Sails quelques jours seulement avant l’épreuve à Ulsan. Jusqu'alors, je n’avais pas de sponsor voiles et je me suis surtout concentré sur ma nouvelle gamme de planches Angulo Boards pour l’an prochain et j’ai passé du temps en Thaïlande, en Allemagne ainsi qu’au Cap Vert où j’ai également mes affaires. Quand j’ai eu le feu vert de Gun Sails, c’est seulement à ce moment-là que je me suis remis en configuration slalom. Mes voiles m’ont été envoyées par avion directement sur place et je n’ai eu que quelques bords pour me régler avant mon premier heat. Ca a été mon problème principal… Je n’avais pas les bons ailerons, la bonne position de pied de mât, les bons réglages, je n’étais pas prêt de manière générale. Ce n’est pas la meilleure manière d’arriver sur une épreuve de coupe du monde mais ça a été pourtant une bonne expérience car ça permet de voir où on se situe et le travail qui reste à accomplir…


WJ : Ce manque de préparation explique donc ta 31ème place au classement général ?
JA : Oui il y a ce manque de préparation et puis j’ai fait aussi deux départs prématurés ainsi que de mauvais départs en général. Mais je ne me focalise pas là-dessus. Gun Sails et moi-même travaillons sur du long terme. J’ai besoin de me régler avec les voiles 2010 et nous faisons déjà en sorte d’avoir les meilleures voiles possibles pour 2011. Pour moi, c’est malgré tout un résultat encourageant et puis ce qui est intéressant, c’est qu’à chaque fois que j’ai eu du mal sur des épreuves, c’était une vraie expérience qui me permettait de revenir encore plus fort ensuite.

WJ : Après un tel départ, quels sont désormais tes objectifs cette saison en slalom ?
JA : Je commence désormais à bien me familiariser avec les voiles et il me reste encore 80% de la saison pour mieux faire. Mais pour moi, je me projette déjà vers 2011 avec les nouvelles voiles et les planches sur lesquels je travaille aussi qui devraient offrir une combinaison très performante !

WJ : Après ton titre de champion du monde PWA en vagues l’an dernier, tu annonçais ta retraite dans cette discipline, tu n’as pas de regrets depuis ?
JA : je n’ai aucun regret. Quand parfois cela me manque un peu, je repense à toutes ces semaines loin de ma famille et les conditions dans lesquelles nous pouvions courir parfois même si c’est une manière de vivre que j’ai connu pendant longtemps. Mais la vie continue, nous grandissons et nous évoluons. Je suis heureux de ma nouvelle vie et je ne veux pas revenir en arrière. Je reste comme un gamin malgré tout à découvrir les ficelles pour que mes affaires fonctionnent, travailler sur la discipline du slalom ou encore faire du développement. Et cela demande encore beaucoup de temps et de sacrifices. Avec tout ce que je faisais ces derniers temps, je devais arrêter quelque chose et ça a été la compétition en vagues…




Tags :
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Share
box