Vidéo : Du rêve, de l´évasion et du windsurf (et du kite) en Nouvelle-Calédonie, what else ´ - http://t.co/HnYreTUtz6

Vidéo : Le jeune Bertrand Caccia dans ses oeuvres lors de son trip en famille au Portugal - http://t.co/cDmHwjEsWJ

PWA Tenerife : Retour en vidéo sur les meilleurs moments de l´épreuve sur le spot d´El Medano début août - http://t.co/NWNqyll3wQ

Interview : Retour avec Christophe Boutet sur la récente édition du Tour Duf´ - http://t.co/v152nzLoSQ

Vidéo : Steven van Broeckhoven de retour sur l´eau en Suisse dernièrement en compagnie de Balz Müller - http://t.co/9QvfGFUu5Q

Vidéo : De belles conditions de vent d´Est à La Madrague dans le Var le dimanche 23 août - http://t.co/3C03Mrp8lX

Tests : A découvrir, la revue de détails de la Gun Sails Aqua 4.6 2015 - http://t.co/QejwD0Johk

Espoirs Extrême Glisse : Vent trop juste et aucune manche lancée à nouveau mercredi à Narbonne - http://t.co/RtXOuHkCsC

Tests : A découvrir prochaînement, la revue de détails de la Gun Sails Aqua 2015 ! - http://t.co/Bltjamq4F1

Vidéo : Rostock en Allemagne et le waverider local Frithjof Blaasch en action - http://t.co/eqqT842Zwf

Vidéo : La fameuse vague de Teahupoo à Tahiti vue du ciel en juillet depuis un drone, sublime ! - http://t.co/uZm6IuNCuJ

Vidéo : Un beau moment lors de la remise des prix de l´Alaçati PWA World Cup en Turquie - http://t.co/8LrKA2WsU4

L´oeil de : Vainqueur à Alaçati, Pierre Mortefon revient sur sa 1ère victoire sur le PWA World Tour ! - http://t.co/A5SQOrrUIE

Vidéo : Le team NeilPryde dans ses oeuvres lors de l´épreuve PWA de vagues à Tenerife début août - http://t.co/nGqTXmFkSf

Vidéo : Le brésilien Edvan Souza et le move du moment, le shifty !!! - http://t.co/1HSvcABzhi

» News | Archives » Antoine Albeau, la vraie interview !
02.04
2010

Antoine Albeau, la vraie interview !

Après notre poisson d’avril de jeudi, place cette fois à la vraie interview d’Antoine Albeau suite à sa victoire à Mendoza en Argentine lors des championnats du monde 2010 de Formula Windsurfing. Un beau retour sur le devant de la scène pour FRA-192 après avoir pourtant délaissé la discipline depuis deux ans !






Windsurfjournal.com : Deux ans après avoir arrêté dans la discipline de la Formula Windsurfing, dans quel état d'esprit es-tu arrivé en Argentine ?
Antoine Albeau : En fait je suis allé là-bas sachant que j'avais mes chances mais seulement si le vent était assez soutenu. Mais ayant entendu parler du vent plutôt léger sur place par mes amis brésiliens, je dois avouer que j'avais un peu peur. Je suis arrivé avec les autres français sur le spot assez tard et j'ai tout de suite voulu me mettre dans le bain. Je me suis donc jeté à l'eau pour faire quelques comparatifs de vitesse avec Wilhelm Schurmann et Gabriel Browne, j'étais avec ma RS:Racing 12.0 m² et j'ai tout de suite bien vu que j'avançais pas mal !!!

WJ : Avais-tu eu le temps de te préparer quelques mois et semaines auparavant ?
A2 : J'ai fait quelques sessions en Formula à Maui avec Micah Buzianis en novembre dernier quand nous avons reçu la JP Australia Formula 100 de production et j'ai fait aussi 2 navigations à la maison. Mais je n'ai pas eu plus de temps que ça car j'ai eu un début d'année assez rempli où j'ai pas mal navigué en slalom et en vagues. J'aurais aimé arriver un peu plus prêt mais c'est comme ça, je suis allé en Argentine 5 jours en avance pour me régler.

WJ : La première journée ne s'est pas vraiment passée comme tu l'aurais souhaité, pourquoi ?
A2 : Lors de la première manche, Nous avons eu 30 nœuds, je suis passé 3ème au premier prés, j'ai tenu ma position mais dans le 2ème près, j'ai fait une grosse
erreur de choix de parcours qui m'a fait perdre 3 places. Dans la 2ème manche, le vent est tombé radicalement, j'ai sauté sur ma 12.0 m² et je suis passé 2ème au prés, je suis resté collé au jibe en descendant comme beaucoup d’autres et j'ai du passer entre 15 et 20 sous le vent. Je suis remonté à la 12ème place, un peu énervé de voir qu’encore en Formula, on laisse valider des manches quand plus que la moitié
de la flotte ne plane plus !!! Le jour suivant, j'ai bien vu que j'étais vraiment rapide mais le problème c'est que le plan d'eau était super tactique et surtout
quasiment imprévisible dans les choix de remontée au vent, donc j'ai réussi à faire 2ème à la première manche du jour et à remporter les trois manches suivantes, je prenais donc la tête de l'épreuve.

WJ : Qu'est-ce que cela fait de remporter à nouveau un titre en Formula Windsurfing après ta dernière première place dans la discipline en 2007 ?
A2 : Je suis bien en forme et je savais que je pouvais me battre pour les premières places. Nous avons bien bossé avec Micah Buzianis sur la nouvelle JP et c'était vraiment encore un challenge d'aller défendre les couleurs JP Australia là-bas. La planche est super compétitive, elle marche vraiment super bien, c'est une machine pour la remontée au prés et c’était vraiment super important d'être présent au niveau du départ et sur le premier prés. De plus, nous étions la marque la moins représentée et c'est encore plus dur de se battre avec les autres mais nous plaçons les quatre JP présentes dans le top 16. Donc ce titre de champion du monde Formula Windsurfing 2010 représente beaucoup à mes yeux et je montre encore que mes sponsors et moi-même pouvons être supers compétitifs !!!


WJ : Derrière toi, nous avons le sentiment qu'il s'agissait de championnats du monde très ouverts, des riders t'ont-ils surpris ou d'autres au contraire déçus ?
A2 : En fait, il était super dur de définir le plan d'eau à Mendoza. Par exemple, je n’ai pas gagné une manche de pétole en 12.5 m² alors que j'étais en tête avec pas mal d'avance et qu’il est normalement impossible de se faire doubler. Là, ce n’était pas le 2ème ou le 3ème qui te doublait mais un groupe entier de coureurs lors de la remontée au vent parce qu’ils avaient pris une autre option ! Je me répète mais c’était vraiment difficile et dur pour les nerfs de naviguer là-bas. Côté coureurs, Casper Bouman a bien marché ainsi que le polonais Pawel Hlavaty mais c’est surtout Paulo dos Reis qui s’est illustré, lui que j'avais vu la première fois à Fortaleza durant les championnats du monde 2007 que j'avais remporté. A l’époque, il avait bien marché sur quelques manches mais là il a vraiment été très présent et dans tous les types de vent, c'est vraiment une personne à surveiller. Ross Williams marchait bien à l'entrainement mais il était moins présent durant l'épreuve. Sans oublier bien sûr nos français, Nicolas Warembourg, Damien Le Guen, Alexandre Cousin et Yoann Fleury présents sur l'épreuve et qui nous ont chacun fait au moins une super manche.

WJ : Débuter l'année avec un titre de champion du monde, on ne peut pas espérer mieux ?
A2 : Là ça c'est sûr que je commence bien l'année mais elle va être bien remplie encore, j'ai la saison de slalom qui va bientôt commencer donc il faut bien s'entraîner et se préparer. J'espère aussi que le canal des Saintes va ré ouvrir en novembre car nous devons passer les 50 nœuds…




Tags :
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Share
box
+